Logo JudgeHype
Un accès rapide à nos principaux sites
World of WarcraftDiablo 3HearthstoneHeroes of the StormOverwatchStarCraft 2SDestiny 2
Découvrez les avantages de JudgeHype Premium
Tous les sites du réseau
449 visiteurs en ligne
  Warcraft: Le Commencement   Warcraft: Le Commencement

Actu > Duncan Jones parle Director's Cut et du gigantisme de Warcraft

Lundi 5 septembre 2016 à 13h42 par Lyrka - 21


Alors qu'il travaille actuellement sur un nouveau projet intitulé Mute qui lui tient aussi particulièrement à cœur, nos collègues de chez Thrillist ont proposé à Duncan Jones de revenir sur sa prestation concernant Warcraft : Le Commencement. Une interview, avec une pointe d'amertume, où l'on découvre ses impressions après quelques mois de recul.

Le film est un pétrolier ! Drôle de comparaison pour débuter cette interview me direz-vous. C'est pourtant comme cela que Duncan Jones perçoit le processus de décision sur un film d'une telle envergure où tout changement d'orientation est lent, très lent, tout à l'opposé du travail sur un film indépendant qu'il connaît plutôt bien et qu'il compare quant à lui à un bateau à moteur.

Cela fait immédiatement résonner les difficultés qui peuvent découler d'être à la tête d'un tel navire. Ainsi, si pour les joueurs il semble évident que le rapport entre les Orcs et les Humains n'est pas une question d'opposition entre les méchants et les gentils, il semble que ce fut un gros challenge pour Duncan Jones de parvenir à insuffler au studio l'idée que des héros se trouvent dans les deux clans et que donc proposer cet archétype serait une erreur. Heureusement, il a pu compter sur le soutien de Blizzard sur ce point, soutien qui fut par ailleurs déterminant dans la discussion !



Le film fut un succès en Chine, cela a été souligné maintes fois, mais également dans une grande partie de l'Europe. L'accueil aux USA reste cependant très mitigé. Selon lui, cette nation aurait été un peu cynique notamment parce que le jeu aurait été à la source de rupture dans des couples ou encore suite au fait qu'il puisse être un concurrent à un autre jeu favori du public. Bien sûr, le film n'est pas parfait mais vu l'ampleur et le nombre d'intervenants, la perfection était impossible à atteindre.

Il explique aussi que son travail consiste à avoir une vue holistique du film. Durant le processus, certains choix sont réalisés et de petits changements qui ne semblent à priori pas être un grand souci sont opérés. Cependant, sur un travail s'écoulant sur trois ans et demi, ceux-ci font que vous passez la plus grande partie de votre temps à faire en sorte que tout fonctionne bien autour d'eux.

Par rapport aux autres films fantasy du même genre, la volonté était réelle de quitter un monde monochrome comme proposé dans Lord of the Rings ou Game of Thrones, en vue d'offrir quelque chose de différent. Un monde où, comme dans le jeu, des paysages variés se succèdent permettant ainsi de découvrir aussi bien des zones forestières que des montagnes escarpées aux sommets enneigés.

Un des autres éléments que Duncan Jones a défendu bec et ongle dès le départ est la relation qui unit Durotan à Draka. Celle-ci est similaire à celle que peuvent entretenir les humains et il y tenait beaucoup. Dès lors, elle n'a pas fait l'objet de modifications comme certains éléments ont pu l'être.

À côté de cela, une des scènes qu'il aime particulièrement parce qu'elle a été plutôt fun est celle du premier combat dans la forêt, même si le public donne plus de crédit à la bataille entre Durotan et Gul'dan, à la charge du roi Llane sur le camp orc ou encore le combat entre le golem, Khadgar, Lothar et Medivh. Nul n'est sans savoir que beaucoup de raccourcis ont été empruntés dans la réalisation, lui-même en est le premier frustré suite aux 1000 scènes coupées qui ont été opérées.



Bon nombre de personnes lui demandent aussi quand la version du réalisateur verra le jour... et confirme qu'elle n'arrivera jamais ! Avec un film de cette ampleur incluant autant d'effets spéciaux, chaque concession faite entraîne une perte des prises de vues. Elles cessent d'exister parce que le travail sur les effets spéciaux ne sera jamais effectué. Et cela ne va même pas toujours jusque-là. En effet, les discussions inévitables durant toute la durée du processus et ce depuis l'écriture aboutissent à des modifications. Dès lors, sa vision n'existe purement et simplement que dans sa tête.

Travaillant actuellement sur Mute, il s'avère que cette nouvelle mission remplit également un rôle thérapeutique pour Monsieur Jones qui est à la fois fier et furieux au sujet de Warcraft. Il a en effet passé énormément de temps sur le film, s'investissant totalement dans ce projet. Toutefois, celui-ci le rend fou car il n'a pas été capable d'imposer tout ce qu'il pensait être nécessaire afin de faire de ce film exactement ce qu'il pourrait être.

On comprend donc aisément entre les lignes que le challenge a été d'envergure et que ces dernières années ont loin d'avoir été un long fleuve tranquille pour ce réalisateur qui découvrait les affres d'une telle production. Son manque d'expérience sur de tels projets aurait-il finalement eu raison du film ? Nul doute que pour un éventuel second volet, il faudra composer davantage avec son opinion, du moins s'il fait partie de l'aventure.

21 commentaires - [Poster un commentaire]


 Pages :
1
2
3

Membre
Mimskaya #962
Posté le lundi 5 septembre 2016 à 13h56  -  #1
3

Il a quand même du mérite le p'tit gars, ça aurait pu être bien pire !!!


Membre
Ywain_Breizh #252
Posté le lundi 5 septembre 2016 à 14h08  -  #2
11

Rolalah... C'était pas si mal, c'était même bien, arrêtez avec vos crises de convulsions de fans regardant sur le Lore, les 9/10 ne sont même pas capable de tout ré-exposer sans faire d'erreurs.
Sur la forme c'était également convainquant, les orcs étaient sacrément sympas, Llane un peu jouvenceau mais bon, ceux qui se souviennent de la cinématique de W2 "Gards ??! Gards ??!" quand les orcs tapent à sa porte savent que c'est pas spécialement un homme d'action.
Les décors et paysages étaient vraiment sympas, et les armures humaines quoi qu'on en dise collent à celles des humains en jeu, qui on le répète, sont des armures de fantasy, pas du Puy du Fou.


Membre
Khisanth #769
Posté le lundi 5 septembre 2016 à 14h14  -  #3
6

Oui et qu'on apprécie ou non son travail il faut reconnaître qu'il a su effectivement rester fidèle au fond et éviter le manichéisme.
Espérons qu'il y aura une suite et qu'il en sera le réalisateur car son envie de revanche pourrait être bénéfique.


Membre
Breizh #753
Posté le lundi 5 septembre 2016 à 14h25  -  #4
5

On sent que derrière le film se sont cachés de puissants décideurs voulant à tout prix rester dans les grands canons du genre, avec un héros et un méchant bien identifiés (et identifiables).
Hors cela aurait anéanti le propos même du film.

Difficile d'imaginer toutes les absurdités énoncées par les producteurs voulant limiter les risques au maximum.
D. Jones a dû faire preuve de persuasion pour concilier sa vision du film avec les impératifs marketing.


Membre
RegisMeilleur #732
Posté le lundi 5 septembre 2016 à 14h26  -  #5
1

Comment je hais les boites de prod qui ne voient dans un film qu'un produit marketing et non quelque chose d'artistique. Ils ont quand même essayé d'imposer la vision Orcs méchants VS Humains gentils pour que ce soit bien lisse... on voit bien que c'était des gens qui n'y connaissaient rien à l'univers. Heureusement que Blizzard est intervenu !

Y a de quoi être furieux en effet, mais sachant tout ça, aboutir à un film qui tient la route relève de l'exploit.


Membre
Payzer #297
Posté le lundi 5 septembre 2016 à 14h37  -  #6
4

Je suis dégouté, je suis déçu.... pas de Director's Cut. Je m'attendais à un impact et un succès monstrueux et ce rêve tombe à l'eau.

J'adore notre monde (ironie), continuons de bouffer ce que les friqués nous proposent sans jamais râler... Oh oui, bouffons toujours plus de Marvel, de DC (qui commence plutôt mal en plus de ça) et de Blockbusters aseptisés en soit. Même les plus grosses franchises commencent à faire de la merde (Star Wars 7... cette blague).

Sans déconner, je suis même en colère de voir qu'un univers aussi riche puisse "passer sous silence" à côté de tous ces films qui se ressemblent de plus en plus.

Où est l'ambition là-dedans ? Faire plus de fric, ouais ok... seulement le cinéma c'est une industrie mais c'est d'abord un art. Ce serait bien de ne pas l'oublier ça.


Membre
Greil #762
Posté le lundi 5 septembre 2016 à 15h27  -  #7
0

DC (qui commence plutôt mal en plus de ça)


Ca n'engage que toi, personnellement j'ai beaucoup aimé BvS même si le film a des défauts, évidemment.


Membre
Galatea #958
Posté le lundi 5 septembre 2016 à 15h56  -  #8
1

Ca n'engage que toi, personnellement j'ai beaucoup aimé BvS même si le film a des défauts, évidemment.


...et un enorme : ha, toi aussi ta mère s’appelle Martha ? cool tu veux être mon amis alors ?

c't'e blague


Membre
Galatea #958
Posté le lundi 5 septembre 2016 à 16h01  -  #9
0

Comme beaucoup, déçu, de ne pas voir de Director's Cut


Membre
AIukard #275
Posté le lundi 5 septembre 2016 à 16h04  -  #10
3

Sans parler a aucun moment de la qualité de la retranscription du lore, Warcraft le film est un plutôt mauvais film point barre. Toutes les critiques s'accordent pour dire que le film ne marquera jamais l'histoire mais n'ai pas non plus le plus gros navet du siècle.

Avis perso, mais je me suis fais chié vers la moitié du film(3 pauvres combats random du film, et la fin j'ai du demander a mon pote si c’était normal qu'il stop après ça...
Bref aujourd'hui les grosses production ne prennent pas bien de risque et la réalisation de ce film en est la preuve.

ps :L'echec de Warcraft le film me fait drôlement penser a ce qu'a voulu faire David Ayer avec SuicideSquad.

- Message édité le 5/9/2016 à 16:06 - 

 Pages :
1
2
3

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
SCREENSHOT ALÉATOIRE
DISCORD JUDGEHYPE
Discord
BOUTIQUE
1 2 3
Figurine Main-Noire
Figurine Main-Noire de 15 cm de hauteur, fournie avec son arme.
Funko Dorbz Warcraft Movie Lothar
Figurine Funko Lothar officielle de Warcraft: Le Commencement. C'est une version Dorbz, plus petite et d'un autre style.
Warcraft: Le Commencement - Novélisation
L'histoire de Warcraft: Le Commencement sous la forme d'un roman. Forcément avec plus de détails que dans le film ^^
APPLICATIONS MOBILES
Application Android  Application iOS
NOUVELLES POPULAIRES
SOUTENIR JUDGEHYPE
Logo Voici les moyens de soutenir JudgeHype :  Abonnez-vous au réseau JudgeHype  Désactivez adblock pour le réseau  Achetez via ce lien sur Materiel.net  Achetez via ce lien sur Amazon.fr  Achetez via ce lien sur Gamesplanet Nous vous remercions pour votre soutien sans qui le réseau JudgeHype ne pourrait continuer son travail !
GÉNÉRAL : Archives
WARCRAFT: LE COMMENCEMENT : Duncan JonesBandes-annoncesTeasing TwitterDates de sortieDécors et tournageAffichesChronologie de BlizzardLegendary PicturesFigurinesÉpées et bijouxLivres et romansCartes à collectionnerQui joue qui ?Travis Fimmel (Lothar)Toby Kebbell (Durotan)Paula Patton (Garona)Dominic Cooper (Roi Llane)Ben Schnetzer (Khadgar)Ben Foster (Medivh)Robert Kazinsky (Orgrim)Daniel Wu (Gul'dan)Ruth Negga (Dame Taria)Clancy Brown (Main-Noire)Terry Notary (Grommash)Callum Keith Rennie (Moroes)Michael Antonakos (Garde)Dan Payne (Guerrier)Jill Morrisson (non créditée),
LORE : Histoire de WarcraftLigne du tempsÀ lire avant de voir le filmChronologie des romans et BDJeux vidéo Warcraft
DOSSIERS : BlizzCon 2015BlizzCon 2014BlizzCon 2013Previews 2006/2008
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Warcraft: Le Commencement : 3.846.888 visites.
© Copyright 1998-2018 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.
Partenaire : Gamesplanet